À propos

Mission

Le Mouvement Action-Chômage (MAC) de Montréal est un groupe de défense des droits des sans-emploi. Il informe et défend les gens tout en visant la sauvegarde et l’amélioration du régime d’assurance-chômage (aussi appelé assurance-emploi).

Pour en savoir plus, télécharger le guide Conseils pratiques 2017-2018.

Historique

Né d’un regroupement populaire de citoyennes et citoyens des quartiers Saint-Henri et Ville-Émard, le MAC de Montréal existe depuis 1970. Le MAC a été de toutes les batailles visant à empêcher les différents gouvernements de réduire l’accessibilité à l’assurance-chômage, que ce soit par la Grande Marche pour l’emploi de 1984 ou différentes luttes menées pour contrecarrer de nouveaux projets de lois dont celui de 1986 et 1987 voulant déduire des prestations les revenus de pension.

Les militantes et militants du MAC de Montréal ont combattu entre 1989 et 1994 les projets de lois C-21, C-113 et C-17 tout en comparaissant devant les comités législatifs et sénatoriaux responsables de ces différents projets. Le MAC de Montréal a réussi à faire invalider les articles de loi discriminatoires pour les personnes de 65 ans et plus avec la cause Tétrault-Gadoury gagnée devant la Cour suprême du Canada. En 2000, il a été à l’avant-garde de la lutte contre le couplage d’informations entre les autorités du chômage et des douanes concernant les voyageurs-chômeurs et dénonce encore l’utilisation, à d’autres fins, des surplus à la caisse de l’assurance-chômage. Il a participé activement à la mise sur pied du MASSE (Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi), qui rassemble une quinzaine d’organismes à travers le Québec.

En 2012 et 2013, le MAC de Montréal a été au cœur de la lutte contre la réforme de l’assurance-chômage (le saccage) imposée par le gouvernement Harper. Avec les groupes du MASSE, le MAC a participé à l’organisation de nombreuses activités de mobilisation et d’éducation populaire pour informer la population des conséquences de cette réforme et favoriser la mobilisation citoyenne. Par la qualité de ses interventions, le MAC s’est une fois de plus affirmé comme référence incontournable en matière d’assurance-chômage.

Pour en savoir plus, télécharger le guide Conseils pratiques 2017-2018.

Structure

Le MAC de Montréal s’est incorporé comme organisme à but non lucratif en janvier 1978 et a obtenu, en 1982, la reconnaissance de Revenu Canada comme organisme à caractère charitable.

 

Le MAC compte 500 membres individuels en règle de même que 16 groupes membres. Selon les règlements généraux de l’organisme, chaque membre a le droit de vote à l’assemblée générale (AG) annuelle ou en assemblée spéciale. C’est au cours de l’AG annuelle que des membres sont élus au conseil d’administration. Le MAC est aussi régi par un code d’éthique, une politique d’équité salariale et fonctionne en collégialité d’où une structure décisionnelle favorisant le consensus et la participation du plus grand nombre d’employéEs et de militantEs possible.