le tarif social du transport en commun : le sujet de l’heure

Actualités | 8 avril

Le Mouvement Action-Chômage de Montréal est membre du comité de suivi du Mouvement pour un transport public abordable (MTPA), une coalition qui lutte pour que les plus démuni.e.s aient accès au transport en commun en instaurant un tarif social, basé sur le revenu. Cette semaine, le tarif social est sur toutes les lèvres !


 Vers une tarification du transport en commun selon les revenus dans le Grand Montréal

Évoquée depuis plusieurs années par des élus, la tarification sociale du transport collectif dans la grande région de Montréal pourrait prochainement voir le jour. L’organisme responsable du cadre tarifaire étudie cette option plébiscitée par les citoyens, qui consiste à moduler les tarifs selon les catégories d’usagers.

« C’est tout à fait faisable », assure Daniel Bergeron, le directeur de la planification et la mobilité de l’Autorité régionale de transport métropolitain (ARTM), qui a la compétence exclusive pour fixer le cadre tarifaire des transports collectifs depuis sa création en 2017.

L’idée d’offrir une tarification sociale, qui permet une réduction de tarif à différentes strates de la population, est très majoritairement soutenue par les Québécois, selon un sondage mené par l’ARTM, qu’a pu consulter Radio-Canada.

L’organisme veut revoir la tarification pour l’ensemble des transports collectifs, une révision qui pourrait débuter dès l’année prochaine. « On veut la simplifier et l’adapter aux besoins », détaille Daniel Bergeron, précisant que « selon l’ampleur de la refonte », les délais d’implantation pourraient néanmoins « prendre quelques années ».

 

Une promesse de Denis Coderre et de Valérie Plante

Principal enseignement de ce sondage : 89 % des répondants disant utiliser le transport collectif se montrent très favorables, plutôt favorables ou neutres à l’instauration d’un prix réduit pour les personnes à faible revenu. Chez les non-usagers, le taux d’approbation est de 86 %.

Ce sont notamment les femmes, les plus de 50 ans, les personnes seules, celles vivant au centre de Montréal et les ménages ayant un revenu familial inférieur à 25 000 $ qui sont les plus favorables à ce principe.

À ce jour, aucune catégorie de titres de transport ne varie en fonction du revenu des utilisateurs. Seuls les étudiants ou encore les aînés peuvent bénéficier d’une réduction.

Lire l’article intégral sur ici.radio-canada.ca

Lire aussi :

Les citoyens appelés à donner leur avis sur la refonte tarifaire du transport en commun  (Métro)

La tarification sociale séduit les Montréalais (lapresse.ca)


Pour en savoir plus, lisez le Bulletin MTPA décembre 2018

Suivez la page Facebook.

Pour toutes les nouvelles sur le chômage et nos mobilisations, analyses et revendications, consultez les Actualités.