De travailleuses à chômeuses : même injustice, même combat

Actualités | 16 novembre

Consultez le site web de la campagne

Le Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi (MASSE) dont le Mouvement Action-Chômage de Montréal (MAC de Montréal) est membre, a lancé le 22 octobre dernier sa campagne De travailleuses à chômeuses, même injustice, même combat! qui vise à défendre l’accessibilité à l’assurance-chômage dans une perspective féministe.

« L’assurance emploi, telle qu’elle existe actuellement, est sexiste parce qu’elle échoue à prendre en considération des réalités qui diffèrent selon les sexes » explique Kim Bouchard, porte-parole du MAC de Montréal. « Les travailleuses occupent davantage d’emplois à temps-partiel et sous-rémunérés et pour ces raisons, elles sont plus souvent inadmissibles aux prestations, en reçoivent moins longtemps ou encore, leur indemnité est moindre que celle des travailleurs ». Quant aux femmes perdant leur travail durant leur congé de maternité et de parentalité ou peu de temps après la fin de celui-ci, elles ne peuvent se prévaloir des prestations d’assurance-emploi pour lesquelles elles ont pourtant cotisé.

Devant ces constats, le Mouvement Action-Chômage de Montréal et ses groupes alliés entreprennent la campagne De travailleuses à chômeuses, même injustice, même combat! avec un double objectif. Nous voulons, d’une part, outiller la population à comprendre les rouages de cette loi complexe afin de mieux défendre leurs droits. D’autre part, nous ferons valoir auprès des élu·e·s fédéraux – à travers une pétition et différentes actions régionales et nationales, les inégalités découlant de la Loi sur l’assurance-emploi à laquelle nous demandons des changements précis pour contrer l’appauvrissement des femmes.

Pour Kim Bouchard, porte-parole du MAC de Montréal « Le premier ministre Justin Trudeau s’est fait élire avec la promesse d’améliorer l’accessibilité au chômage et, depuis son élection, il multiplie les sorties publiques en faveur de l’égalité entre les hommes et les femmes. Cette campagne sera l’occasion de rappeler aux libéraux les idées qu’ils et elles ont défendues avant de prendre le pouvoir et d’exiger des modifications substantielles au régime d’assurance-chômage avant les prochaines élections fédérales ».

Le Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi (MASSE) rassemble 15 groupes de défense des droits et constitue le plus important regroupement de chômeurs et chômeuses au Québec. La campagne « De travailleuses à chômeuses, même injustice, même combat! » se poursuivra jusqu’au printemps 2019.

Pour toutes les nouvelles sur le chômage et nos mobilisations, analyses et revendications, consultez les Actualités.