Kim Bouchard honorée dans la Petite Patrie

Événements | 8 mars

Nous sommes extrêmement fières et fiers de notre collègue Kim Bouchard qui reçoit aujourd’hui le prix Soeur Madeleine-Gagnon de la part de la Coalition du 8 mars de La Petite-Patrie.

Kim nous te voyons travailler chaque jour avec acharnement pour défendre les droits des chômeuses! Les membres du conseil d’administration et tes collègues te remercient de garder cette énergie et cette indignation contre les injustices qui sont le moteur de ton action pour une plus grande justice. Félicitation, merci à toi, nous sommes extrêmement fières et fiers de toi!!!

Pour l’occasion, nous vous partageons un article écrit par Kim Bouchard, travailleuse au MAC de Montréal et présidente de notre regroupement national, le Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi (MASSE) et paru dans le Bulletin de Liaison de février 2019 de la Fédération des associations de familles monoparentales et recomposées du Québec (FAFMRQ).

En octobre 2018, le Mouvement autonome et solidaire des sans-emploi (MASSE) lançait sa campagne nationale De travailleuses à chômeuses : même injustice, même combat! Cette campagne vise à défendre l’accessibilité à l’assurance-chômage[1] dans une perspective féministe et à expliquer comment une politique de protection sociale reproduit et amplifie les inégalités économiques vécues par les femmes dans le monde du travail.

Pour avoir droit aux prestations de d’assurance-chômage, il faut tout d’abord avoir cotisé au régime, travaillé le nombre d’heures requis et un motif de cessation d’emploi valide. En 2016, seulement 35,2% des chômeuses ont reçu des prestations régulières d’assurance-chômage. En comparaison, près de 53% des hommes y avaient droit. Ces statistiques démontrent que le régime canadien d’assurance-chômage, loin d’être universel, est de surcroit  sexiste. (…)

Article intégral (PDF)

Pour toutes les nouvelles sur le chômage et nos mobilisations, analyses et revendications, consultez les Actualités.